QUEL EST LE CONTENU DU LIVRE ?

En mettant en parallèle des cartes postales datant des années 1900 à 1920 et des photographies actuelles, cet ouvrage est une invitation à regarder la cité lémanique autrement, entre hier et aujourd’hui. Et parce qu’une ville ne serait pas la même sans celles et ceux qui la font vivre, les images sont accompagnées de textes d’écrivain-e-s, d’anecdotes d’habitant-e-s ou encore de récits d’archives.

QUI FAIT LE LIVRE ?

Adrien Romedenne est l’initiateur de ce projet. Ce dernier sélectionne les cartes postales des années 1900 auprès de Jacques Rosset, collectionneur passionné. Adrien récolte également les histoires et les anecdotes auprès des habitant-es de la ville. Il arrive aussi que les textes soient glanés dans des ouvrages déjà parus.

Pour sa part, Geoffrey Cottenceau réalise les photographies actuelles en se basant sur les points de vues des cartes postales. Il a le souci du détail et œuvre à ce qu’un lien soit perceptible entre les deux images.

Frédéric Held donne vie aux documents en les articulant de façon fluide et dynamique. Il est le chef d’orchestre des images !

Le livre est paru aux éditions Favre.

UN EXEMPLE : LE PARC MON REPOS

« Ici, il y a un peu près 640 oiseaux et ils sont tous des dons. Il y a des gens qui s’en séparent à cause d’allergies. D’autres ne les veulent plus quand ils partent en vacances et il y a aussi les oiseaux des gens qui sont décédés. Il y a cinq volières parce que certains oiseaux ne peuvent pas être mis ensemble. On les sépare par espèces, par caractère et on sépare aussi les becs crochus (perruches, perroquets) et les exotiques du reste. La plupart du temps les perroquets ont été apprivoisés par les personnes qui les ont eus et ils adorent le public. Ce sont des comédiens ! Les oiseaux ne nous attaquent pas, mais ça arrive. Le cacatoès, par exemple, se pose sur la porte et attend qu’on passe dessous pour nous mettre un coup de bec sur la tête. Et ce coup de bec, c’est un peu comme un coup de marteau, on peut se retrouver sur le derrière. »

Pascal Aguet, l’oiseleur du parc Mon Repos (Extrait de Rue Centrale par Laura Spinney, Editions L’Âge d’Homme, 2013)

Dans le cadre de la sortie du livre, Pierre Corajoud nous a fait le plaisir de nous « balader » dans les rues de Lausanne. Pour écouter cette escapade, cliquez sur l’image ci-dessous (un grand merci à David Glaser et le site notrehistoire.ch pour la réalisation !) :

Pour toute question, un contact : Adrien Romedenne /// 078 918 63 45 /// livre.sur.lausanne@gmail.com