Programmation

Vous souhaitez organiser des événements à la Datcha ces prochaines semaines et même cet été ? C’est possible. Un mail : histoiresurbaines(at)gmail.com 

A VENIR

Festival Impetus à la Datcha

Vendredi 28 avril, 20h (10.- sur place) : concert de KERNAL (ch) dans le cadre du festival IMPETUS
Kernal est le projet ambiant-drone de JP Schopfer, membre de Rorcal. À l’instar du ténébreux combo genevois, le musicien navigue du côté obscur de la force. Toutefois, les armes et le plan d’attaque ne sont pas les mêmes. Muni d’une guitare et de quelques machines, l’artiste emmènera son auditoire jusqu’au Valhalla grâce à l’enchaînement de longues phrases contemplatives . Avec un album (Paradigms) sorti en mars 2015, Kernal proposera une vision minimale et très personnelle de la musique à travers un set rare, envoûtant et hypnotique.

 

Moon_Gogo_Hotel

Samedi 29 avril, dès 20h (entrée à prix libre) : concert de MOON GOGO (fr/kor) + première partie avec ONE GUITAR WOMAN ORCHESTRA (ch)
Le groupe réunit le French Cowboy et ex-Little Rabbits Federico Pellegrini (guitare-chant-claviers à un doigt) et la nanto-coréenne E’Joung-Jujoueuse émérite de geomungo, instrument traditionnel coréen à six cordes.
Ensemble, ils construisent une musique dépouillée et obsédante, élégante et légèrement débraillée, intime et suavement punk. De la musique de chambre pas très bien rangée.
A noter : cette journée sera sous le signe des Portes ouvertes des clubs et bars du réseau Petzi. Vous pourrez assister aux répétitions du groupe et rencontrer l’équipe de la Datcha de 16h à 18h.

 

doigt

Dimanche 30 avril, 17h (entrée libre, inscription obligatoire à fredcerchia(at)gmail.com) : VERNISSAGE du livre L’enfant et la métaphore de FREDERIC CERCHIA
Le contenu de cet ouvrage repose sur le thème de la métaphore. Symbole de la pensée créatrice pour quelques-uns, sauvageonne illusionniste pour de nombreux autres, la métaphore a plutôt mauvaise presse dans l’histoire de la pensée occidentale qui s’en méfie autant qu’elle redoute la force déstructurante de l’imagination. Le langage quotidien est pourtant truffé de métaphores que l’usage ne laisse plus guère apparaître comme telles mais qui structurent notre expérience du monde.

 

doigt

Jeudi 4 mai (entrée libre) : SOIREE LITTERAIRE avec deux vernissages 
dès 19h : VERNISSAGE du roman La petite fille dans le miroir de MARIE JAVET
Née en France, Marie Javet est licenciée ès lettres de l’Université de Lausanne. Elle a continué à évoluer dans le monde des livres, en tant que lectrice de manuscrits et animatrice des réseaux sociaux et du site internet d’une maison d’édition. Elle rédige des chroniques littéraires dans un blog. Une de ses nouvelles, Olivia, a été publiée dans un collectif, Petites Histoires Policières, aux Éditions Zoé. La Petite Fille dans le Miroir est son premier roman paru aux éditions Plaisir de Lire.
dès 21h : VERNISSAGE de Tsarvaî et l’Emporte-Pièce : performance littéraire, live painting et ambiances sonores par AMELIE STROBINO et JEAN-NOEL GOS 
Tsarvaî signifie en patois de Nendaz « grand vacarme, charivari, cortège qui se rend au sabbat ». Amélie Strobino raconte la présence magique de forces naturelles et leur action sur les hommes à travers une bande dessinée aux ambiances sonores mais sans dialogue. Dans la tourmente nocturne, on entend le vent qui se glisse entre les branchages alors que la force du trait en noir et blanc dépeint parfaitement les bourrasques enneigées des sommets. Cette manière particulière de nous conter l’histoire rend l’atmosphère taiseuse de la vie en montagne, dans de petits alpages isolés où se contaient les légendes au coin du feu.
Jean-Noël Gos a écrit l’Emporte-Pièce (éditions Hélice Hélas) sans trop savoir s’il voulait donner à lire un conte pour enfant ou un essai existentialiste et les mots nés de sa plume ne répondent en aucun cas à cette question. Un roman épique, un roman d’aventure, de quête vers des mondes surréels, toujours plus inaccoutumés et brumeux. Natan, son héros, se cherche lui-même – et sa poursuite est noble – mais la seule chose qu’il réussit à trouver, ce sont ces mystérieuses boîtes à musique qui lui délivrent les notes les plus parfaites, qui le délivrent ou le gardent prisonnier.

 

beatles

Jeudi 11 mai, dès 20h (entrée libre) : MARCHE AUX VINYLES
L’idée est simple : trouver votre bonheur parmi les 45 ou 33 tours présents. J’ai ouï dire qu’un stand proposera exclusivement des vinyles à 5 chf… si vous avez aussi quelques pièces à proposer au public, c’est possible, un mail : histoiresurbaines@gmail(point)com

 

premices

Samedi 13 mai, de 19h à 2h (entrée payante, billetterie en ligne, entrée à 5.- pour toutes et tous dès 23h) : FESTIVAL PREMICES – derrière Prémices, il y a la volonté de désaltérer la soif de découvertes des mélomanes. Rock, pop, électro, hip-hop, peu importe le style, seul mot d’ordre: de la musique émergente, ancrée dans son époque. Au programme à la Datcha :
19h00 à 19h45 : Torpedo – avec un son résolument noisy, les deux musiciens de torpedo feront hocher de la tête les plus timides, pendant que les plus audacieux dessineront des ronds dans le ciel avec leurs cheveux. Rien de plus normal, finalement, que d’avoir la crinière à l’air au volant d’une Torpédo et d’embrasser leurs nappes de sons denses et planantes. Aux carrefours des influences noise rock et post punk, le duo se démultiplie grâce aux boucles enregistrées en live et aux samples de batterie.
20h30 à 21h15 : Gérald Kurdian – son dernier EP, réalisé avec Chapelier Fou, fait la part belle aux machines électroniques sans renier de sensibles cordes. Ancien étudiant aux Beaux Arts, ce chanteur pop, conçoit son travail comme une expérience artistique, visuelle et sonore. Laborantin lo-fi, il distille des textes en français qui ne manquent pas de piquant. Gérald travaille à l’utopie d’une pop surréaliste, à la fois inclassable et étonnante, parfois drôle, souvent recherchée. S’inspirant tout autant des expérimentations sonores de Laurie Anderson que des mélodies émues d’un jeune Bashung.
22h15 à 01h45 : Louis Jucker & invité(e)s – une carte blanche est offerte à Louis Jucker et à son label Hummus Records. Il invitera ses ami(e)s et cette joyeuse équipe présentera une série de concerts acoustiques ou électroniques.