Présentation du livre en devenir – à la recherche de vos histoires !

Les découvertes qui ont mis le projet en marche

Présentation des trois acolytes qui façonnent le livre

 bouton fb logo-instagram-rond

Grand Pont

Présentation du livre en devenir – à la recherche de vos histoires !

Adrien Romedenne, directeur artistique de la Datcha, le photographe indépendant Geoffrey Cottenceau et le graphiste Frédéric Held lancent un livre pour évoquer Lausanne d’hier et d’aujourd’hui. Avec les éditions Favre comme partenaire du projet, la sortie du livre est prévue pour octobre 2021.

Les trois amis veulent mettre en parallèle d’anciennes cartes postales avec des photographies actuelles. Ils souhaitent enrichir ces illustrations par des textes, plutôt courts, mais pas forcément, rédigés par des habitantes et habitants de la capitale vaudoise. C’est pourquoi ils lancent à la population un appel à rédaction. Ils sont preneurs d’anecdotes, de souvenirs liés à l’histoire de la ville, d’un quartier ou d’une rue. Ils souhaitent que des souvenirs collectifs ou individuels, des traditions viennent se fixer sur le papier de leur ouvrage et donnent de l’épaisseur aux divers clichés publiés.

Ils sont à votre écoute par mail à livre.sur.lausanne@gmail.com ou par téléphone au 078 918 63 45.

N’hésitez pas à diffuser ce message autour de vous !

fleche-vers-le-haut


Les découvertes qui ont mis le projet en marche

Cette idée de livre est née il y a déjà plusieurs années en arrière… mais la découverte de ce tableau et de cette photographie ont tout mis en perspective.

Peinture Matthey 1920

Récemment, en passant devant la belle échoppe « Brocante du tableau » (située au boulevard de Grancy 17 à Lausanne), j’ai tout de suite été happé par cette peinture datant de 1920. Le très sympathique marchand m’a renseigné sur la vie du peintre, Paul Matthey. J’ai notamment appris qu’il fut l’assistant de Ferdinand Hodler. A mon retour à la maison, une découverte, inespérée, mis encore plus de valeur à ce tableau. Ma bien-aimée s’exclama « C’est notre maison, là, à droite ! » Voir mon quartier sous un autre angle m’a inspiré et donné l’envie d’aller plus loin…

Aussi, en 2014, je m’étais rendu au Musée Historique de Lausanne pour l’exposition XL. Cette dernière mis en scène une sélection de vingt-huit photographies des collections du musée, reproduites en très grand format. A la suite de l’exposition, les tirages furent mis en vente : j’eus un coup de coeur pour cette image du beffroi qui orne désormais un mur de notre appartement.

Adrien Romedenne

fleche-vers-le-haut


Film Lumière 1896 - Première vue cinémathographique de Lausanne - Coupeurs de bois

L’image ci-dessus est extraite d’une des premières vues de Lausanne tournées par les films Lumière en 1896. Ici, ce sont les « coupeurs de bois », sur la place St François. Le film peut être visionné ici.

Présentation des trois acolytes qui façonnent le livre

Adrien Romedenne est né en 1979 au pays du champagne. Libérer les bulles culturelles qu’il affectionne particulièrement est son dada. Depuis 2007, il organise des rencontres musicales dans les médiathèques des pays francophones via l’association 45 tour qu’il créa. Parallèlement, il est co-fondateur et directeur artistique de la Datcha, café culturel situé dans le quartier du Flon à Lausanne. Quand les finances le permettent, il n’est pas contre la production d’un vinyle. Les Bouquinistes, bibliothèque de quartier à Lausanne avec livres et vinyles, est le dernier projet qu’il a mis en bouteille.

Geoffrey Cottenceau, né en 1978 en France, a étudié à l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (écal). Il travaille comme photographe indépendant à Lausanne depuis 2004 et enseigne à l’écal ainsi qu’au Collège du Mont-sur-Lausanne. Geoffrey a un chat, vit avec son Dakini et a deux enfants. Il a été récompensé deux fois par le Prix Fédéral de Design ainsi que par le Golden Price des Lead-Awards (Allemagne). Depuis, il attend la retraite.

Frédéric Held est né en 1986 à La Chaux-de-Fonds. Il vit et travaille à Lausanne en tant que graphiste et directeur artistique. Méthodique et soigneux, il affectionne la matérialité de l’objet et la subtilité typographique au même titre qu’un lépidoptérophile traite ses papillons. Attaché au sur-mesure et en étroite collaboration avec ses clients, il signe des projets de livre et d’identité visuelle dans le milieu culturel, institutionnel et de l’architecture principalement.

fleche-vers-le-haut